L’Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (ASPA) : une allocation pour les revenus modestes.

Qu’est-ce que l’ASPA ?

En plus de la pension de retraite, le ministère des solidarités et de la santé octroie un complément pour les revenus faibles. L’Allocation s’adresse aux personnes de plus de 65 ans et est versée par la Caisse d’Assurance retraite et de la Santé au Travail (CARSAT). Cette allocation remplace le minimum vieillesse, néanmoins les personnes qui recevaient cette aide avant le 1er Janvier 2006 continuent de la percevoir.

Comment bénéficier de l’ASPA ?

  1. Il faut avoir plus de 65 ans,
  2. Résider en France de manière régulière c’est-à-dire avoir une résidence permanente en France,
  3. Si vous vivez seul, votre revenu brut annuel ne doit pas dépasser 9638,42 euros par année ; soit 803,20 euros par mois. Pour un couple, le revenu annuel est de 14963,65 euros maximum par année ; soit par mois 1246,97 euros.
  4. Les revenus professionnels peuvent être pris en compte (calculé sur les 3 mois précédant la demande auxquels on soustrait 2247,70 euros pour un couple et 1348,62 euros pour une personne seule) ; les pensions de retraite et d’invalidité ; l’allocation aux adultes handicapés (AAH) et la pension alimentaire.
  5. Faire la démarche auprès de la Mutuelle Sociale Agricole (MSA) ou de la Sécurité Sociale, en fonction de votre affiliation.
  6. Retrouvez les documents CERFA correspondant aux régimes d’affiliation retraite en bas de la page.
  7. Adresser le formulaire à la MSA ou la caisse de retraite, en fonction de votre affiliation.
  8. Les délais de versement dépendent de votre situation, vérifiez sur les formulaires.

ATTENTION

Les sommes versées par l’ARSA sont récupérables, après un décès, sur la succession si celle-ci dépasse les 39 000 euros. Les sommes récupérées ne dépasseront pas 6244,96 euros par an pour une personne seule et 8176,73 euros pour un couple.