Les résidences services sont l’équivalent privé des résidences autonomie. On les appelle aussi parfois résidences seniors. Ces établissements accueillent des personnes âgées autonomes.

 

Les Résidences-Services : pour qui ?

Les résidences services accueillent des personnes âgées autonomes qui souhaitent vivre de façon indépendante tout en bénéficiant de services simplifiant le quotidien. On considère autonomes les personnes âgées concernées par les GIR 5 et 6.

Pour en savoir plus sur l’échelle AGGIR, cliquez ici.

Différence entre Résidence Autonomie et Résidence Services

Les résidences autonomie sont des structures publiques à destination personnes ayant des revenus modestes. Au contraire, le plus souvent les résidences-services sont gérées par des structures privées commerciales. En règle générale, le niveau de service est donc plus élevé en résidence services mais cela n’est pas toujours le cas. Pour vérifier la qualité des services d’une résidence vous pouvez consulter notre classement des meilleures résidences services.

Pour en savoir plus sur la différence entre une Résidence Autonomie et une Résidence Services, cliquez ici.

Prix d’une Résidence Services.

Les résidences services appartiennent pour la plupart à des organismes privés commerciaux. Ceux-ci proposent deux modèles : l’achat ou la location d’un logement.

Dans le cas d’un achat, les résidents payent uniquement les charges et l’abonnement de service. Les montants varient alors en fonction des services proposés et des prestations fournies.

Pour en savoir plus sur le financement d’une maison de retraite, cliquez ici.

 

Résidence services et perte d’autonomie

Les résidences-services étant dédiées à l’accueil de personnes âgées autonomes, elles disposent rarement de l’agrément nécessaire à l’hébergement de personnes dépendantes. Aussi, dans le cas d’une perte d’autonomie, une réorientation du résident vers une structure plus adaptée est nécessaire.

Il est souvent aussi délicat de passer d’une résidence-service à un EHPAD que de passer du domicile à l’EHPAD. C’est une situation stressante pour la personne concernée aussi bien que pour la famille. Pour cette raison, il est important de bien anticiper ce risque et d’en discuter avec votre proche mais aussi avec le personnel de la résidence.

Pour avoir plus d’informations sur le cap psychologique de l’entrée en maison de retraite, cliquez ici.