CONSTAT :

C’est une responsabilité compliquée pour les EHPAD, qui est trop souvent négligée voire absente alors qu’elle est au cœur de leur mission.

NOUS PROPOSONS :

• Qu’une note soit attribuée à chaque établissement pour son accompagnement à la fin de vie, tant au niveau des soins, que de l’humanité de cet accompagnement par les équipes, auprès du résident mourant, de ses proches et des autres résidents.

AVANTAGES :

• C’est un critère important pour les familles de savoir comment leur résident et elles-mêmes seront accompagnés à ce moment particulier que représente la fin de vie.