Pourquoi est-il mauvais voir dangereux de chuter ?

Cette action, pouvant paraître bénigne, a en effet des répercussions beaucoup plus graves : entre la peur de retomber, la perte de confiance en soi, la perte d’autonomie et bien sur les blessures physiques que cela entraîne : fractures, luxations, hématomes, immobilisations forcées etc.

Les chutes mortelles touchent combien de personnes ?

La chute est la première cause de décès accidentel chez les plus de 65 ans.

Plus de 9 300 personnes âgées sont victimes de chutes mortelles chaque année en France.

Comment éviter ou limiter les risques de chutes ?  

Afin d’éviter ces chutes, il est possible d’effectuer des exercices comme se tenir sur une jambe ou simplement marcher 30 minutes par jour ainsi qu’observer une alimentation saine et équilibrée.

De plus, il est possible d’aménager son logement notamment avec la suppression des potentiels tapis, des objets gênants ; aussi les problèmes d’éclairage doivent être réparés afin de permettre une vision globale et nette du logement.

Quels sont les établissements qui accueillent les personnes ayant fait ou faisant encore des chutes ?

Tous les établissements peuvent accueillir des personnes ayant fait une chute ou en faisant encore. Des dispositifs adaptés seront mis en place pour éviter que ces chutes se reproduisent.  

Pour découvrir les établissements qui peuvent vous accueillir, cliquez ici.  

Qui peut me renseigner sur les chutes et m’aider au quotidien ?

L’Institut National de Prévention et d’Éducation pour la Santé (INPES) propose des conseils sous forme de fiches disponibles ci-dessous :

Découvrez aussi nos partenaires des professionnels de qualité, qui peuvent vous conseiller personnellement et vous aider à trouver les mesures adaptées pour éviter les chutes en cliquant ici.