Action sociale :

L’action sociale vise à améliorer l’autonomie, la protection et prévenir l’exclusion des groupes ou personnes en difficulté sociale ou financière (personnes âgées dépendantes, handicapés, familles vulnérables, précarité…) mettant en oeuvre des prestations en espèces ou en nature distribuées par l’État, les collectivités territoriales et institutions sociales.

Grille Autonomie Gérontologie Groupe Iso-Ressources (AGGIR) :

Cette grille permet d’évaluer le degré de dépendance des personnes âgées, en déterminant, au travers d’une série de questions, leur appartenance à un des 6 groupes. Le GIR 1 correspond aux personnes les plus dépendantes tandis que le GIR 6 est attribué aux personnes faiblement dépendantes.

Aînés :

Terminologie à connotation jugée plus positive, ce sont eux qui guident, qui bien souvent montrent la route aux autres membres de la société de par leurs expériences de vie riche. Cette notion montre la place et le rôle qu’ils occupent dans notre société actuelle : rôle de partage d’expériences, de savoir, de sagesse mais aussi capacité d’apprendre, de comprendre, d’agir et d’échanger.

Alzheimer (maladie d’):

C’est une maladie neurodégénérative (disparition progressive de neurones) du tissu célébral qui entraîne la perte progressive et irréversible des fonctions mentales et notamment de la mémoire. Elle se caractérise par des troubles de la mémoire, l’atteinte du langage et des fonctions intellectuelles qui permettent d’agir et de penser. Pour plus d’informations, nous vous invitons à découvrir le site de http://www.francealzheimer.org/

Aide Médico-Psychologique (AMP) :

Un Aide Médico-Psychologique est un professionnel paramédical exerçant une fonction d’accompagnement et d’aide dans les actes de la vie quotidienne, en prodiguant des soins de bien-être et d’hygiène aux personnes en situation de dépendances.

Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) :

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie est une allocation attribuée par le conseil départemental aux personnes de plus de 60 ans en situation de dépendance. L’APA participe financièrement à l’aide à domicile ou au tarif dépendance en EHPAD. Pour en savoir plus, nous vous invitons à découvrir notre dossier concernant l’APA en cliquant ici.

Aide Personnalisée au Logement (APL) :

L’Aide Personnalisée au Logement est une prestation versée, sous conditions, qui permet de réduire les dépenses liées au logement. Pour en savoir plus, nous vous invitons à découvrir notre dossier concernant l’APL en cliquant ici.

Agence Régional de Santé (ARS) :

Les Agences Régionales de Santé ont pour mission d’assurer le pilotage d’ensemble de notre système de santé (sécurité sanitaire, actions de prévention, organisation de l’offre de soins). Elles garantissent une approche cohérente et efficace des politiques de santé et permettent une plus grande fluidité du parcours de soin, pour répondre aux besoins des patients.

Art-Thérapie :

L’Art-Thérapie utilise le potentiel artistique des individus dans une visée thérapeutique et humanitaire. Elle permet à la personne d’exprimer ses émotions, son ressenti ou ses désirs via une réalisation.

Assistante Sociale (AS) :

Elle soutient les personnes en situation de perte d’autonomie. Elle peut faire valoir leurs droits, déposer des dossiers de demande d’aides et coordonner toutes les demandes en cours. Des assistantes sociales sont présentes dans certains points d’information locaux (centre hospitalier, mairie, conseil départemental…).

Aide-Soignant(e) Diplômé(e) (ASD) :

L’Aide-Soignant Diplômé est un professionnel paramédical assurant l’hygiène et le confort des personnes ayant une pathologie.

Agent de Service Hospitalier (ASH) :

L’Agent de Service Hospitalier qualifié est chargé de l’entretien et de l’hygiène des locaux (pas des résidents) afin d’assurer un confort maximum aux résidents.

Aide Sociale à l’Hébergement (ASH) :

L’Aide Sociale à l’Hébergement est une aide, payée par le Conseil Départemental, prenant en charge la différence entre le montant de la facture et la contribution de la personne, voire de ses obligés alimentaires.  Elle peut être demandée par les personnes âgées hébergées en établissement ou en accueil familial. Attention, les montants d’ASH versés sont récupérables par le conseil départemental. Pour en savoir plus, nous vous invitons à découvrir notre dossier concernant l’ASH en cliquant ici.

Autonomie :

C’est la capacité à se gouverner soi-même. Elle présuppose la capacité de jugement, c’est-à-dire de prévoir et de choisir, la liberté d’agir, la liberté d’accepter ou de refuser en fonction d’un jugement.

Balnéothérapie :

L’utilisation thérapeutique de l’eau permet aux personnes âgées, en réapprivoisant leur corps, de retrouver confort et bien-être. Elle consiste en l’utilisation d’une eau chaude dans laquelle sont ajoutés des sels marins, réputés bénéfiques pour le bien-être physique, pour que les personnes âgées puissent faire travailler en douceur leurs muscles.

Bilan Gériatrique :

Examen complet qui évalue aussi bien les comportements physiologiques que psychologiques d’une personne âgée. Cela permet d’établir une évaluation sociale de sa situation. Cette expertise se fait en général à l’hôpital et toujours sur prescription du médecin traitant.

Centre d’Activités Naturelles Tirées d’Occupations Utiles (CANTOU) :

C’est une petite unité de la maison de retraite qui prend en charge des personnes âgées présentant des symptômes de démence ou de la maladie d’Alzheimer.

Centres Communaux d’Action Sociale (CCAS) :

Les Centres Communaux d’Action Sociale ont pour mission de soutenir, notamment les personnes âgées, en attribuant des aides financières, en nature ou sous forme de prêts. Ils peuvent également développer des activités de services à domicile.

Centre Local d’Information et de Coordination (CLIC) :

Le Centre Local d’Information et de Coordination est un guichet d’accueil de proximité, d’information, de conseil et d’orientation destiné aux personnes âgées et à leur entourage.

Comité Départemental des Retraités et Personnes Âgées (CODERPA) :

Le Comité Départemental des Retraités et Personnes Agées, est une instance consultative qui a vocation à associer les retraités et les personnes âgées à l’élaboration et à l’application des politiques qui les concernent.

Confusion mentale :

Symptôme fréquent chez les personnes âgées qui se traduit par une souffrance cérébrale pouvant émaner d’une maladie grave ou d’un choc psychologique. La confusion peut être confondue avec une démence ou une maladie psychiatrique.

Conseil de la Vie Sociale (CVS) :

Le Conseil de la Vie Sociale est une instance qui associe les résidents, les familles et le personnel aux règles de fonctionnement d’un EHPAD.

Consultation mémoire :

Est une évaluation précise des troubles de la mémoire, mais aussi du langage, des mouvements, de l’orientation dans le temps et l’espace.

Contrat de séjour (CS) :

Le Contrat de Séjour fixe la nature et les tarifs des prestations offertes en établissement pour personnes âgées. Ce contrat est conclu entre le résident (ou son représentant légal) et l’établissement. Il doit être établi lors de l’admission et remis au plus tard dans les 15 jours suivant l’entrée du résident.

Dépendance :

Impossibilité partielle ou totale pour une personne d’effectuer, sans aide, les activités de la vie ; qu’elles soient physiques, psychiques ou sociales, et de s’adapter à son environnement.

Domicile de secours :

Le domicile de secours sert à déterminer le conseil départemental responsable du versement des aides. Le domicile de secours est le dernier domicile où une personne a vécu, au moins 3 mois, avant d’aller vivre dans une structure d’hébergement. Il est nécessaire que ce lieu soit un domicile et non une structure médico-sociale ou hospitalière.

Dotation Minimale de Convergence et Médicaments (DOMINIC) :

Cette dotation est attribuée aux EHPAD par le Conseil Général.

Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) :

Les EHPAD sont des maisons de retraite médicalisées qui accueillent des personnes âgées en perte d’autonomie. Les EHPAD ont pour mission d’accompagner les personnes dépendantes et de préserver leur autonomie par une prise en charge globale comprenant l’hébergement, la restauration, l’animation et le soin.

Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées (EHPA) :

Les EHPA regroupent les maisons de retraite non médicalisées et les logements-foyers. Ce sont des logements sociaux autorisés par le Conseil Départemental.

Ergothérapeute :

Un ergothérapeute est un auxiliaire médical spécialisé dans la rééducation des personnes présentant un handicap physique ou mental. L’ergothérapeute aide ces personnes à se réadapter à leur environnement, à l’aide de techniques variées, notamment par le travail et l’organisation d’activités manuelles, de jeux, d’expressions de la vie quotidienne.

Ergothérapie :

L’ergothérapie se caractérise par la rééducation ou la réadaptation par et pour l’activité. C’est par le biais d’activités comme la poterie, la vannerie, la menuiserie, le vitrail mais aussi les activités de vie quotidienne habillage, repas, ménage, courses… que l’ergothérapeute organise un cadre thérapeutique visant à améliorer ou suppléer des déficiences organiques ou psychiques chez l’individu.

Foyer Logement :

C’est un mode d’hébergement collectif qui accueille des personnes âgées valides, ou capables de vivre dans un logement indépendant.

Fonds de Solidarité Vieillesse (FSV) :

Le Fonds de Solidarité Vieillesse est un établissement public administratif, créé en 1993, qui prend en charge financièrement les avantages de retraite relevant de la solidarité nationale.

Gériatrie :

Spécialité de la médecine qui étudie les troubles dus au vieillissement.

Gérontechnologie ou gérontotechnologie :

Regroupe différents systèmes techniques et solutions d’aide à la personne âgée et/ou à son aidant dans la réalisation des activités normales de la vie quotidienne. Les gérontechnologies permettent aux personnes âgées de maintenir leur autonomie ou de compenser des déficiences fonctionnelles.

Gérontologie :

Ensemble des disciplines qui s’occupent des affections liées au vieillissement.

Groupe Iso-Ressources (GIR) :

Le Groupe Iso-Ressources correspond au degré de perte d’autonomie d’une personne âgée. Le GIR d’une personne est calculé à partir de l’évaluation effectuée à l’aide de la grille AGGIR. Il existe six degrés de dépendance, correspondant à 6 GIR : le GIR 1 est le niveau de perte d’autonomie le plus fort et le GIR 6 le plus faible. Seules les personnes appartenant aux GIR 1 à 4 peuvent bénéficier de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie). Pour en savoir plus, nous vous invitons à découvrir notre dossier concernant le GIR en cliquant ici.

GIR Moyen Pondéré (GMP) :

Typologie des résidents accueillis dans l’établissement. Plus il est élevé, plus le niveau de dépendance est important.

Habilité à l’Aide Sociale :

Lorsqu’un établissement (public ou privé) est habilité à l’aide sociale, le coût de l’hébergement peut être pris en charge par l’Aide Social (AS).

Horton :

C’est une maladie artérielle qui touche, principalement les femmees, âgées de 70 à 80 ans.

Hospitalisation à domicile (HAD) :

Elle est mise en place, uniquement dans le cas de pathologies graves, et n’est possible que pour une période limitée dans le temps.

Hôpital de jour :

Ce type d’établissements concentre en un même lieu les moyens techniques et médicaux nécessaires aux divers examens prescrits par le médecin traitant, pour éviter au patient plusieurs déplacements. Un séjour en hôpital de jour est prescrite, par le médecin traitant, pour effectuer une journée de bilan complet afin d’évaluer et de prescrire les soins spécifiques.

Hôtel Social :

Structure (parfois appelée “résidence sociale”) destinée à accueillir des personnes en difficulté sociale, notamment en matière de logement,  pour une période limitée dans le temps.

Infirmiers(ères) Diplômés(es) d’Etat (IDE) :

Les Infirmiers(ères) Diplômés(es) d’Etat dispensent des soins préventifs, curatifs, palliatifs, visant à promouvoir, à maintenir et à restaurer la santé de patients. Ces professionnels contribuent à l’éducation à la santé et à l’accompagnement des personnes ou des groupes dans leur parcours de soins en lien avec leur projet de vie. Les infirmiers(ères) interviennent dans le cadre d’une équipe pluriprofessionnelle, dans des structures ou à domicile, de manière autonome ou en collaboration.

Infirmiers(ères) Diplômés(es) d’Etat Coordinateur(trices) (IDEC) :

L’Infirmiers(ères) Diplômés(es) d’Etat Coordinateur(trices) intervient en EHPAD.  Ses missions sont l’accompagnement des résidants et de leurs entourages ; de coordonner les activités de l’équipe soignante ; de gérer la qualité des soins et de gérer le personnel.

Innovation sociale :

L’innovation sociale consiste à élaborer des réponses nouvelles à des besoins sociaux nouveaux ou mal satisfaits dans les conditions actuelles du marché et des politiques sociales, en impliquant la participation et la coopération des acteurs concernés. Ces innovations concernent aussi bien les produits que les services, le mode d’organisation ou de distribution, dans des domaines comme le vieillissement, la petite enfance, le logement, la santé, la lutte contre la pauvreté, l’exclusion, les discriminations.

Lien social :

Désigne l’ensemble des relations qui unissent des individus faisant partie d’un même groupe social et/ou qui établissent des règles sociales entre individus ou groupes sociaux différents.

Livret d’accueil :

Document réglementaire et obligatoire établi par les établissements auquel est annexé une charte des droits et libertés ainsi qu’un règlement de fonctionnement propre à la structure d’accueil.

Médecin coordonnateur :

Le médecin coordonnateur travaille en EHPAD, gère l’équipe soignante avec laquelle il détermine les priorités des soins, donne son avis sur les admissions et gère les relations avec les prestataires de soins extérieurs à l’établissement. Il peut exercer une activité libérale par ailleurs.

Préservation de l’autonomie des personnes âgées (PAPA) :

Ce plan est établi entre la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV) et la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM) et définit la préservation de l’autonomie des personnes âgées, en 5 thèmes prioritaires : la prévention de la perte d’autonomie et la lutte contre les accidents de la vie courante, la prévention de la dénutrition, l’aide aux aidants, la sortie d’hospitalisation et le retour à domicile, les personnes handicapées vieillissantes.

Prévention Santé Seniors (PSS) :

Le programme Prévention Santé Seniors s’adresse aux personnes âgées de soixante ans et plus résidant à domicile ou en hébergement. Il a pour finalité de préserver leur qualité de vie et leur autonomie en leur proposant un programme de prévention global articulé autour de quatre modules initiaux : mémoire, équilibre, alimentation et médicament.

Règlement de fonctionnement :

Document de règles de vie en établissement pour personnes âgées.

Résidence autonomie :

Les résidences autonomies remplacent la dénomination des foyers-logements. Ce sont des ensembles de logements pour les personnes âgées associés à des services collectifs. Elles sont souvent gérées par des structures publiques ou à but non lucratif. Le coût de ces logements est modéré. Pour en savoir plus, nous vous invitons à découvrir notre dossier concernant les résidences autonomie en cliquant ici.

Réseau gérontologique :

Ce réseau est une organisation mise en place entre plusieurs professionnels (médecins, kinésithérapeutes, services d’aides à domicile…) pour répondre de manière coordonnée aux besoins des personnes âgées.

Résidence services seniors :

Les résidences services séniors accueillent des personnes âgées autonomes, valides ou semi-valides de plus de 60 ans. Elles proposent soit l’achat, soit la location d’appartements individuels (de 1, 2, 3 ou 4 pièces) ou maisons dans un cadré sécurisé et adapté aux séniors. Elles ont pour objectifs de maintenir l’indépendance des résidents et de garantir une convivialité dans des lieux de vie adaptés et aménagés (restaurant, salon, espace bien-être). Pour en savoir plus, nous vous invitons à découvrir notre dossier concernant les résidences services séniors en cliquant ici.

Senior actif :

Selon Annie Wattiez-Mangelinckx, le terme « senior actif » fréquemment utilisé par les médias  « nous renvoit l’image d’un aîné dynamique, en pleine santé, faisant du jogging, avant de se rendre à son service de bénévolat, conduisant ses petits enfants à l’école ou entreprenant des voyages.»

Seniors :

Les pouvoirs publics et autres collectivités territoriales considèrent une personne comme senior lorsqu’elle passe la barre des 60 ans ou 65 ans, lui donnant accès à des aides ou allocations. Enfin le côté médical considère senior, un patient de 70 ans ou plus.

On distingue 3 types de seniors :

  1. Les libérés ayant entre 60 et 75 ans, profitant de la vie et n’ayant pas de problèmes de santé.
  2. Entre 75 et 85 ans ce sont les paisibles, ne profitent pas autant que les libérés à cause de leur problèmes de santé.
  3. Plus de 85 ans, les grands aînés. L’âge de la dépendance, la vie est maintenant en maison de retraite.

Service de court séjour gériatrique :

Hébergement et traitement en milieu hospitalier pour les personnes âgées ayant des désordres physiologiques de l’organisme.

Snoezelen :

L’espace Snoezelen est dédié à la relaxation et à la stimulation des sens chez les personnes souffrant de troubles de la communication ou/et de perte d’autonomie. L’objectif est de procurer plaisir et détente grâce à des sollicitations sensorielles douces et diversifiées, de manière simultanée ou consécutive. Ce concept d’éveil sensoriel a été mis au point par des ergothérapeutes hollandais dans les années 70, de plus en plus de maisons de retraites ont recours à ce concept.

Soins palliatifs :

Les soins palliatifs concernent les personnes atteintes de maladies incurables, au pronostic fatal à brève échéance.

Silver Economie :

L’économie des entreprises au service des personnes âgées.

Service de Longue Durée (SLD) :

Le service de longue durée ou service de long séjour d’un centre hospitalier accueille des personnes âgées qui ont besoin de soins particuliers ne pouvant être pratiqués à domicile.

Socialisation :

Un processus par lequel sont transmises des valeurs et des normes dans le but de construire une identité sociale et d’intégrer l’individu à la société.

Soins de Suite et de Rééducation (SSR) :

La personne âgée peut effectuer sa convalescence après un séjour à l’hôpital dans un SSR. Cette convalescence est prise en charge en partie par la CPAM. Ce séjour à l’hôpital vise à réduire et prévenir les risques lors de la réadaptation après une opération, rééducation et réinsertion sont au programme. Cela permet d’assurer un suivi qui évolue avec les besoins d’une population vieillissante.

Soins Techniques et de Nursing (STN) :

Ce sont des frais de médicalisation remboursés forfaitairement par la Sécurité Sociale.

Tarification ternaire :

Tarification décomposée en 3 parties qui correspondent aux tarifs de soins, de dépendance et d’hébergement.

Téléassistance :

La téléassistance est un système permettant de sécuriser les personnes âgées qui vivent seules chez elles. En cas de problème (chute, malaise, etc.), la personne peut contacter une plateforme téléphonique joignable 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 en appuyant sur un médaillon ou une montre portée en permanence.

Unités d’Hébergement Renforcées (UHR) :

Les unités d’hébergement renforcées accueillent jour et nuit, entre 12 et 14 résidents ayant des troubles sévères du comportement, afin de réaliser des activités adaptées.

Unité de vie :

Petite structure d’accueil adaptée au sein d’hôpitaux ou d’EHPAD qui assure la prise en charge de malades dont l’état nécessite des soins particuliers par un personnel spécialisé.

USLD :

Etablissement sanitaire intégré à un hôpital, destiné à l’hébergement des personnes âgées ayant perdu leur autonomie et dont l’état nécessite une surveillance et des soins médicaux constants (article L 711-2 du Code de la santé publique).

Utilité sociale :

Tous services répondant à des besoins qui ne sont assurés ni par l’État, ni par le marché.

Vieillesse :

C’est une période naturelle de la vie correspondant à une modification des fonctions physiologiques, à une perte de relation sociale par l’arrêt de l’activité professionnelle et à une diminution des capacités physiques et cérébrales.

Vieillissement actif :

Processus consistant à optimiser les possibilités de bonne santé, de participation à des activités et de sécurité afin d’accroître la qualité de la vie pendant la vieillesse. Un vieillissement actif permet aux personnes âgées de réaliser leur potentiel de bien-être physique, social et mental tout au long de la vie et de s’impliquer dans la société selon leurs besoins, leurs souhaits et leurs capacités, tout en jouissant d’une protection, d’une sécurité et de soins adaptés lorsqu’elles en ont besoin.

Village retraite :

Regroupement de maisons indépendantes dans des petites communes rurales. Les logements sont aménagés pour être accessibles aux personnes à mobilité réduite.