Qu’est-ce qu’une personne âgée dépendante ?

Une personne âgée dépendante est une personne ne disposant plus de son autonomie au quotidien. On parle de dépendance pour les personnes concernées par les GIR 1 à 4. Pour ces personnes, une présence au quotidien est nécessaire afin de les aider dans leurs déplacements et leurs activités. Le maintien à domicile reste tout à fait possible avec la présence d’un aidant ou d’un auxiliaire de vie. Toutefois, dans certains cas, le placement en maison de retraite est préférable afin d’offrir à la personne âgée le plus haut niveau de suivi et lui garantir un environnement adapté à ses besoins. Par ailleurs, la situation d’aidant familial est une responsabilité lourde à porter (stress, fatigue, manque de temps pour soi) et le placement en maison de retraite peut venir soulager autant la famille que la personne âgée.

Quand aller en maison de retraite pour une personne âgée dépendante ?

On perçoit souvent la maison de retraite comme un recours ultime que l’on repousse. Pourtant, dans le cas d’une personne âgée dont l’autonomie diminue, la maison de retraite apporte un cadre de vie adapté, un encadrement médical nécessaire et parfois même une plus grande qualité de vie que dans le cas d’un maintien à domicile.

Il n’y a pas de règle quant au moment optimal pour entrer en maison de retraite. Il vaut toutefois mieux éviter une situation d’urgence qui risque de causer du stress à la personne aussi bien qu’à sa famille.

Une solution qui peut être organisée en accord avec la direction de la maison de retraite est la transition progressive : d’abord des visites régulières en accueil de jour puis, à terme, une intégration durable dans la structure. Cette solution permet une transition en douceur pour votre proche.

Quelles offres pour les personnes âgées dépendantes ?

Aidants familiaux et SSIAD, les solutions de maintien à domicile

Le placement en maison de retraite n’est pas la seule solution pour des personnes âgées perdant leur autonomie. Beaucoup préfèrent rester à leur domicile, attachées à leurs repères. Afin de répondre à leurs besoins d’accompagnement au quotidien, la présence d’un aidant peut être nécessaire ponctuellement ou en continu. Il en existe plusieurs types :

  • Les aidants familiaux ou aidants naturels, qui sont des proches de la personne âgée (souvent le conjoint ou les enfants de celle-ci) et qui peuvent bénéficier d’un statut particulier.
  • Les auxiliaires de vie salariés qui peuvent être trouvés via des services d’aide à domicile publics (comme la CAF) ou .
  • Les SSIAD, Services de Soins Infirmiers à Domicile, qui interviennent sur prescription médicale pour assurer une continuité de soins auprès de la personne qui les nécessite.
  • Les SPASAD, Services Polyvalents d’Aide et de Soins à Domicile, qui proposent des prestations hybrides : aussi bien un suivi médical qu’une aide à domicile.

Ces services permettent de maintenir sereinement une personne en perte d’autonomie à son domicile. Toutefois, les besoins en personnel auprès de la personne s’accompagnent parfois de besoin matériels importants pour adapter le logement aux besoins particuliers liés à la perte d’autonomie. Tout cela peut réclamer une logistique importante. Alors, le placement en maison de retraite médicalisée peut devenir une option salutaire pour soulager les familles et offrir un cadre de vie privilégié à la personne âgée et lui assurer un suivi plus adéquat répondant à ses nouveaux besoins.

 

EHPAD, définition

EHPAD est l’acronyme d’Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes. Les EHPAD sont des maisons de retraites médicalisées qui accueillent des personnes âgées dépendantes nécessitant la présence continue de personnel aidant et/ou soignant. Ainsi, ces structures répondent aux besoins particuliers des personnes les moins autonomes.

Les personnes accueillies peuvent l’être en résidence permanentes mais il existe aussi des formules d’accueil de jour ou des séjours temporaires, en fonction des établissements.

 

USLD, définition

USLD signifie Unité de Soins Longue Durée. Ce sont des structures d’hébergement pour les personnes âgées de plus de 60 ans qui nécessitent une surveillance médicale constante. Elles sont adossées à des établissements hospitaliers. Grâce à cela, elles disposent de moyens médicaux plus importants que pour les EHPAD. Toutefois, l’entrée en USLD ne peut se faire que sur prescription médicale.

Il existe des USLD reliées à des hôpitaux publics mais aussi des USLD dépendants d’hôpitaux privés.

 

Unités spécialisées (PASA, UHR et UCC)

Les unités spécialisées telles que le PASA, l’UHR et l’UCC ne sont pas des structures d’hébergement permanentes. En effet, ce sont des unités thérapeutiques temporaires destinés au soin des personnes âgées atteintes de troubles du comportement.

PASA définition

PASA est l’acronyme de Pôle d’Activité et de Soins Adaptés. Le PASA est situé en EHPAD. Il y organise en journée, pour les résidents ayant des troubles du comportement modérés, des activités sociales et thérapeutiques. Pour cela, il dispose d’un espace de vie spécialement aménagé et rassurant. Le PASA s’adresse uniquement aux personnes résidant en EHPAD.

UHR définition

L’UHR, Unité d’Hébergement Renforcée, propose aux personnes âgées atteintes de troubles du comportement sévères, des soins et des activités sociales et thérapeutiques au sein même de l’EHPAD, de l’USLD ou de l’hôpital. Ainsi, cela favorise leur réintégration dans des structures d’hébergement classiques. Les UHR accueillent aussi bien des personnes provenant d’EHPAD, d’USLD ou même de leur domicile.

UCC définition

UCC signifie Unité Cognitivo-Comportementale. Ces structures proposent à l’hôpital, en soins de suite et de réadaptation, à des patients mobiles ayant des troubles du comportement productifs sévères (agressivité, hyperémotivité, hallucinations, agitation, …) une prise en charge destinée à stabiliser les troubles. L’UCC accueille des personnes hospitalisées, en suite de soins.