Définition des aidants familiaux :

 

Les aidants familiaux sont des personnes de la famille qui aident, au quotidien, un malade ou une personne dépendante.

En général, l’aidant familial devient un véritable point de repère pour la personne dépendante et les professionnels de santé qui entourent le malade.

Cette démarche respectable et très courageuse n’est pas sans risques pour vous, en effet vous êtes soumis à des risques physiques et psychologiques. Fatigue, stress, restriction de loisirs, isolement ne sont qu’une maigre partie des troubles que l’accompagnement peut provoquer. Il existe afin de vous soutenir durant cette étape de votre vie, des clés permettant d’éviter ces problèmes. Entre les formations auprès de différentes associations, citées ci dessous, ou le suivi par la famille ainsi que des spécialistes (psychologues) ; l’aidant, peut lui aussi être aidé.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les aidants familiaux, nous vous invitons à contacter :

Les aidants familiaux dans la loi :

 

La Loi n°2005-102 : reconnaît la place et le rôle des aidants familiaux, celle ci nous dit que le conjoint, le concubin, la personne avec laquelle la personne aidée a conclu un pacte civil, le descendant sont considérés comme aidant.

Cette loi est complétée par la loi n°2008-45 ajoutant toutes les personnes vivant avec la personne et entretenant des liens stables et étroits avec l’aidé.

Ces textes appuient le fait que l’aidant n’est pas professionnel, il n’est donc pas rémunéré.

D’autre part, les aidants n’étant pas familiaux tels que les amis ou les connaissances ont le même statut que les aidants familiaux. En effet, aidants familiaux et non familiaux sont considérés comme des aidants non-professionnels.